Le château
36200 CELON
Au XIIIe siècle, le fief de Celon se composait d’un simple hébergement entouré de fossé et de pêcheries, ayant droit de haute et basse justice. Comme beaucoup d’hébergement de cette époque, il s’agissait surtout d'un centre de mise en valeur agricole avec ces annexes économiques, étang, moulin, bois, garenne, four, colombier, prés, vergers, tous ces éléments se retrouvant tout au long de la vie de la seigneurie de Celon. Il dépendait de la châtellenie d’Argenton. Pierre de La Marche, damoiseau, fait aveu et dénombrements de Celon au seigneur d’Argenton en 1291.

Le mariage d’Hélie de Céris ou de Sery, chevalier des Ternes, seigneur de Pouligny, près de Sainte Sévère (36) qui épouse en 1398, Marguerite Foucault de Saint Germain en Marche, fait passer le domaine dans la famille des de Céris. C’est Jean de Céris, seigneur des Ternes et de Celon, qui probablement construisit le château actuel vers 1458. Le manoir est décrit ainsi dans un aveu de dénombrement en 1476 : « Place forte et manoir de Cellon avec les prés, clostures de fossez, basse-cour, bergerie et vol de chapon dicelluy. Manoir, place cloturée, dépendances dicelluy ». La propriété demeura dans cette famille jusqu’au mariage de Renée de Céris avec Pierre de Douhault.
chateau_de_celon003005.jpg
Page suivante de l'histoire
HISTOIRE DU CHATEAU
chateau_de_celon003004.jpg
Les armes de la province de la Marche
chateau_de_celon003003.jpg
Page d'accueil
Le gîte du Château
chateau_de_celon003002.gif
armures.jpg
chateau_de_celon003001.jpg